Biographie

English version below

Dominique Loreau est née à Bruxelles en 1955.
Elle étudie un an la réalisation, puis trois ans le montage à l’INSAS. Pendant trois ans, elle étudie l’Histoire de la philosophie à l’Université Libre de Bruxelles.

A partir de 1980, elle réalise trois court-métrages de fiction : Départ (réalisé avec Philippe Simon), Le Saut dans la Vie et Zigzags, tout en faisant de nombreux voyages en Afrique et en gagnant sa vie comme monteuse de films.

En 1988, elle participe pendant plus d’un an aux consultations d’ethnopsychiatrie de Tobie Nathan à Paris, qu’elle filme (La folie des autres), et assiste aux cours de Jean Rouch à la Cinémathèque française.

A partir de 1992, elle réalise des longs métrages de fiction très ancrés dans une réalité documentaire, où les acteurs jouent leur propre rôle et improvisent suivant un canevas proposé, laissant la place au hasard, aux rencontres, au déroulement du temps, aux métamorphoses, et dans lesquels elle développe de manière sous jacente, une réflexion philosophique : Les noms n’habitent nulle part, Divine Carcasse, Au gré du temps, Dans le regard d’une bête. Ses films ont été sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux tels que Berlinale, Rotterdam, San Francisco, Los Angeles, Festival des films du Monde de Montréal, Visions du Réel, Edimbourg, Festival dei Popoli, Etats Généraux du Documentaire de Lussas, Londres, Sao Paulo…

. Depuis 1992, elle est professeure à l’Université Libre de Bruxelles en écriture de scénario et analyse de films.

Depuis 2003, en parallèle à son travail de cinéaste, elle écrit des textes poétiques et des romans dont la plupart ont été publiés en collaboration avec les peintres Lionel Vinche, Loustal, Elsa Cha, Mathias Perez : L’eau du bain, Loin de Bissau, A pas brouillés, L’ombre dans le miroir, Papa où suis-je, Ne pas dire.

Elle développe également un travail de photographie.

Références livres et videos sur Dominique Loreau:

Mémoire:

 

Biography

Dominique Loreau was born in Brussels in 1955.
She studies one year the film direction and three years the editing at the INSAS. For three years, she studied History of Philosophy at the Université Libre de Bruxelles.

From 1980, she directed three short fiction films: Departure (directed with Philippe Simon), The jump in the life and Zigzags, while making numerous trips to Africa and earned her living as a film editor.

In 1988, she participated for more than a year in Tobie Nathan's ethnopsychiatry consultations in Paris, that she filmed (La folie des autres), and attended Jean Rouch's classes at the Cinémathèque Française.

From 1992, she directed fictional feature films, deeply rooted in a documentary reality, in which the actors played their own role and improvised according to a proposed outline, leaving room for chance, encounters, the passage of time, metamorphoses, and in which it develops underlying philosophical reflection: Names lives nowhere, Divine Carcass, As time goes by, In the eyes of a beast. His films have been selected in numerous international festivals as Berlinale, Rotterdam, San Francisco, Los Angeles, Festival des films du Monde de Montréal, Visions du Réel, Edimbourg, Festival dei Popoli, Etats Généraux du Documentaire de Lussas, Londres, Sao Paulo…

Since 1992, she is a professor at the Université Libre de Bruxelles in script writing and film analysis.

Since 2003, in parallel to her work as a filmmaker, she has written poetic texts and novels, most of which have been published in collaboration with the painters Lionel Vinche, Loustal, Elsa Cha, Mathias Perez: L'eau du bain, Loin de Bissau , A pas brouillés, L’ombre dans le miroir, Papa où suis je, Ne pas dire.

She also develops a photography work.

 

 

Website by Mouvement-Fixe.com

Mentions légales